Mémorial d'Ivry-sur-Seine

Accueil > Parcours d'Ivryens > Georges Maillet, maire pendant la Guerre

Parcours d'Ivryens

Georges Maillet, maire pendant la Guerre

Georges Maillet, au centre du premier rang. Arch. mun. Ivry-sur-Seine. Don Jacques Maillet.

Né à Rouen le 29 février 1876, Georges Maillet succède au maire Jules Coutant en août 1913. Mobilisé le 7 août 1914, il ne reprend son poste que le 11 octobre 1916. Militant socialiste, adhérent du Parti Ouvrier français, il siége à la commission exécutive de la Fédération de la Seine dont il démissionna en 1905. Lors des élections municipales de 1908, il est candidat sur la liste du Parti socialiste et de l’Union républicaine socialiste conduite par le socialiste Jules Coutant. Ėlu, il participe aux travaux de la commission scolaire, des finances, de l’octroi et est désigné conseiller municipal délégué pour le quartier du Petit-Ivry.

Georges Maillet assume de nombreuses responsabilités locales. Il est  secrétaire du syndicat des employés d’octroi de la banlieue de Paris et de la section ivryenne de la ligue des droits de l’homme, membre de la société des cérémonies civiles, fondateur avec d’autres conseillers d’une association de vacances populaires et scolaires : «la villégiature ivryenne» et administrateur de la caisse des écoles.

Il a également une activité politique importante. Ayant rejoint le Parti socialiste autonome, secrétaire de la Fédération de la 3e circonscription de Sceaux, il en est le délégué au congrès de Gentilly (1910) au nom du groupe d’Ivry, et participe au comité de rédaction de la tribune socialiste du journal La voix des communes. A nouveau candidat, toujours sur la liste de Jules Coutant, aux élections du 27 avril 1912, il est désigné troisième adjoint le 18 mai suivant. A la mort du député-maire, le 30 août 1913, l’assemblée municipale le désigna le 26 septembre suivant pour lui succéder.

Poursuivant la gestion de son prédécesseur, sa magistrature est particulièrement marquée par la guerre et ses conséquences. Mobilisé le 7 août 1914, Georges Maillet ne reprend son poste que le 11 octobre 1916, tandis que la gestion municipale est contestée. Il demande alors la confiance de son conseil, et ne l’obtenant pas, démissionne au cours de la séance du 23 mars 1919, annonçant qu’il avait quitté le Parti républicain socialiste et demandé son adhésion au Parti socialiste S.F.I.O.

Le 7 novembre 1918, il se marie à Ivry. Il travaille comme chimiste chez Joudrain, une entreprise de produits chimiques établie dans la rue du Milieu (actuelle rue Pierre Curie). Devenu ingénieur chimiste, il est employé successivement dans une entreprise de Clichy puis à l’Assistance publique.

Georges Maillet, toujours domicilié à Ivry, meurt à Paris (10e arrondissement) le 16 novembre 1938.

Tableau des morts au champ d'honneur

Pour retrouver le nom d'un des 1810 Ivryens morts pendant la Première Guerre mondiale, interrogez le tableau des morts au champ d’honneur.

Contribuez

Vous vous intéressez à la Première Guerre mondiale. Apportez votre contribution à son histoire au travers de trajectoires de soldats.


© Ville d'Ivry-sur-Seine | Plan du site | Crédits | Mentions légales | Contact